Search
Exact matches only
Search in title
Search in content
Search in excerpt
Search in comments
Filter by Custom Post Type

Haltes sipirtuelles avec Cheikh Ibnou Al Arif

Haltes  sipirtuelles  avec Cheikh Ibnou Al Arif

L’exégète Abou Al Abbas Ibnou Al Arif Sanhaji a dit :

«Il n’existe pas de rapport entre Dieu et ses sujets en dehors de “la Souciance”.

Et pas de raisons ou justificatifs en dehors de “le premier jugement tracé”.

Et nul temps en dehors de l’Eternité, le reste est éphémère, mirage et néant». (f. cit) (Mahassin Almajaliss Ibnou Al Arif Kitab)

Et moi, je dis «Il n’existe aucun rapport (pris dans le sens -cause à effet- ou d’appartenance) ou relation entre Allah le créateur, et ses créatures, Dieu reste et demeure Dieu a l’infini, et la créature reste et demeure créature jusqu’à la fin des temps. Il ne peut y avoir de rapport entre eux. Allah se dispense de tout, Allah est le suffisant de soi même, l’obéissance d’un obéissant ne lui sert a rien de même que la désobéissance d’un insoumis ou récalcitrant, en dehors de “La Souciance”.

“La Souciance”, veut dire que Dieu, dans l’infini de sa bonté, de sa générosité, de sa clémence et de sa miséricorde, se soucie de ses créatures, l’état de fait “Souciant“, d’Allah, se traduit par la manifestation –de tout les instants- des champs de la fonctionnalité de ces Noms Divins, Le Gratifiant gratifie, le Guérisseur guérit, l’Absoutant  absout , le Donneur donne, etc….

En somme, Le créateur sollicite (se manifeste) la créature à travers ses noms et ses attributs, et suivant ce système, tous les Noms Divins sollicitent de se manifester, et cette manifestation, apparition ou émergence se réalise a travers les créatures. 

Ce jour-là, certes, leur seigneur sera parfaitement connaisseur d’eux﴿. (Al Adiyate 11).

Ibnou Arabi a dit dans son (Fusūs al-hikam : lesGemmes des sagesses), il est le Paru dans les apparitions, c.à.d. Allah se manifeste ou paraît par ses noms et attributs dans ses créatures et nom par son ETRE. (Exalté soit-il au dessus de tout)  

Et point de raison, de justification dans ce monde ici-bas en dehors de ce qui a été décidé et tracé dans son premier jugement, les premiers instants de la création, l’instant ou Allah a dit : «Soit, & il fût», Un groupe au Paradis et un groupe dans la fournaise ardente﴿ (Achoura 07), Le premier jugement divin qui a,  créé toute chose et en a fixé le destin﴿ (Al forqane 02), créé toute chose avec mesure en lui donnant ses justes proportions﴿

Et nul temps que l’éternité, ici l’éternité est perçue comme adjectif, dans le but d’exclure la primauté ou le caractère de ce qui est premier des attributions d’Allah.

Allah n’est pas soumis aux aléas du temps, il n’a ni présent, ni passé ni futur, il a créé le temps et l’espace et il est en dehors du temps et de l’espace.  

Et le reste n’est que néant et ténèbres, Allah, Exalté soit il, ne ressemble pas et n’est pas comme ses créatures, son “Etre” est inaccessible, et son “Unicité”  est lui est propre, rien ne lui ressemble, ni dans ces actes ni dans ces attributs. Allah est différent de tout ce que tu peux imaginer, de tout ce que tu peux atteindre comme connaissance ou savoir.

Athée celui qui parle d’unification et handicapé et malade celui qui parle de fusion.  Il n’y a rien qui Lui ressemble﴿, (Ashura 11).  Gloire à ton Seigneur, le Seigneur de la puissance. Il est au-dessus de ce qu’ils décrivent﴿ (Asaffat 180)

Ecrit en arabe par M. Mohamed Ben mbarek  

Traduit en Français par M. Abou Maryem

وقفات مع الشيخ ابن العريف

90 : عدد الزوار